Menu

Sophie Arama

Née à Paris en 1987, Sophie Arama commence à l’âge de 16 ans des études de théâtre au Cours Florent à Paris et développe une passion pour le dessin en suivant des cours aux Ateliers Martenot Covo. Elle débute une formation de chant lyrique à l’âge de 17 ans auprès d’abord de Molière Athalys. Avec une discipline rigoureuse Sophie Arama travaille durant quatre ans aux cotés de Simone Fejard, chef de chant émérite pendant plus de 25 ans à l’Opéra Comique, puis au sein de l’Opéra National de Paris.

Sophie étudie l’italien, l’allemand et l’anglais. Elle suit par ailleurs une formation professionnelle d’art dramatique aux Ateliers Sudden puis au Conservatoire de Paris dans la classe Carole Bergen. Dès ses 20 ans elle chante dans plus de 50 concerts privés avec toujours beaucoup de succès. Elle chante en 2008 au Festival Européen des Jeunes Talents à Paris et a réalisé en 2009 une très performance au Festival nuits étoilées du Pays Basque. En 2011 elle se produit lors des midiconcerts à la mairie du 8e ainsi qu’au Centre Culturel Italien à Paris 4e. En Juillet 2011 elle suit une formation d’art lyrique au Théâtre de Grosseto en Italie. Sophie Arama obtient en 2012 un prix au concours de l’Union Française Professionnelle des Maitres du chant français à Paris. Elle intègre la classe de Chant lyrique de Françoise Lévy au Conservatoire Claude Debussy. En 2013 elle participe au festival de musique en Brocéliande dans le cadre du concert du choeur Apostroph´ puis chante dans le choeur du Bal masqué de Verdi au Théâtre Mancinelli et se produit au Gala Lirico Allerona en Italie. Elle chantera par la suite dans le Choeur Exprime pour le programme Regards mystiques. Sophie Arama intègre la compagnie théâtrale du Cygne noir en 2013 et s’est produite pendant un mois dans la création Filles du calvaire de Fanny Alfonsi au festival d’Avignon Off en juillet 2014 au théâtre de L’Alibi. En Août 2014 elle chante le rôle de Gianetta dans L’élixir d’amour de Donizetti au Théâtre Mancinelli en Italie. Elle intègre en 2015 pour le spectacle Théâtre musical, l’ensemble de musique contemporaine Musica Universalis. Elle interprète le rôle de Diane dans Orphée aux enfers d’Offenbach en mai 2015 à Paris. Avec la compagnie Def Maira elle chantera dans la création La beauté intérieure au Carreau du Temple à Paris 3e. Elle se produit dans Filles du calvaire en août au théâtre Le Laurette durant le festival d’Avignon Off. Elle chante dans le choeur de l’opéra Madame Butterfly de Puccini au Théâtre Mancinelli en Italie. Elle intègre la classe de Colette Hochain au conservatoire du 15e à Paris en 2015. Sophie Arama interprète le rôle de Jacqueline dans l’opéra comique du Medecin malgré lui de Gounod. Elle chante dans la création de L’humanité de Thomas Bouvet au théâtre de Vidy en Suisse en mai 2016. Elle joue dans la création Colomba de Fanny Alfonsi au théâtre du Parvis des Arts à Marseille puis lors d’une tournée en Corse.

Tout au long de ses expériences lyriques Sophie Arama développe sa technique picturale en travaillant sur la transcription du son en peinture. Elle chantera dans La beauté intérieure de Thomas Bouvet au Théâtre de Gennevillers en mars 2017.